On line books

- - -

Other iNumis topics

Biographie et principaux évènements du règne

En 235, la mort d’Alexandre Sévère marqua la fin des grandes dynasties romaines. La Grande Rome, la Rome de la "Pax Romana" n’est plus. Aucune dynastie ne régnera sur l’Empire de Rome. Désormais, les empereurs accèdent au pouvoir avec le seul support de l’armée. L’Histoire conserve de Philippe Ier l’image d’un empereur modéré. Sa tolérance vis-à-vis des chrétiens, fit croire, à tort, qu’il était chrétien. Dès son accession, il signe un traité humiliant avec le roi perse Sapor Ier (Shapour Ier, 241-272) auquel il livre quelques territoires et une énorme indemnité annuelle. L’armée romaine est déshonorée. Son règne fêta le millénaire de Rome, fondée selon la légende par Romulus en 753 avant notre ère. Les mille ans de Rome furent l’occasion de célébrer la gloire de la ville maîtresse. Animaux exotiques, gladiateurs se battant dans l’arène du Colisée. Mais derrière ces somptueuses festivités se cache la réalité : un Empire menacé, dont le limes craque de partout, des peuples barbares qui n’ont plus peur d’affronter l’armée romaine, une situation économique désastreuse, un Sénat sans pouvoir, et une succession d’usurpateurs dans tous les coins de l’Empire. Philippe n’ignorait probablement pas la situation mais la célébration unique de son règne fut l’occasion de redorer le blason de Rome, dans l’espoir sans doute de croire Rome éternelle. Durant ses fêtes, Philippe associe son fils Philippe II au pouvoir. Un espoir dynastique est né. Mais l’armée, si capricieuse dans ses choix, mit fin à ce rêve. Rome plonge bel et bien dans l’anarchie. Seul Constantin put fonder une dynastie, la première dynastie chrétienne, la fondatrice de Byzance.

RÉSUMÉ CHRONOLOGIQUE.

Circa 199
Naissance de Marcus Julius Philippus dans une petite ville de Trachonitis au nord de Bostra ou à Bostra même en Arabie (d’où son surnom de Philippe l’Arabe). Fils d’un chef arabe qui a romanisé son nom en Julius. Il sera divinisé sous le règne de son fils. Mère inconnue.
La Vie de Philippe dans l’Histoire Auguste n’a pas survécu au temps. Les sources sont rares et sa carrière, avant son accession au trône, est inconnue. Son rôle en tant que préfet du prétoire laisse supposer qu’il effectua une carrière militaire.

237
Naissance de Marcus Julius Severus Philippus (Philippe II), fils de Marcus Julius Philippus (Philippe Ier) et de sa femme Marcia Otacilia Severa (Otacilia).

241
Durant la guerre contre les Perses, Philippe exerce un commandement sous les ordres directs de Timésithée, préfet du prétoire et véritable régent du règne de Gordien III.

10/243
Mort du préfet du prétoire Timésithée. Philippe lui succède.

01-03/244
Mort de Gordien III. Accession de Philippe.
Deux versions s’opposent : l’une perse, l’autre romaine. Selon la version perse, Gordien, blessé au combat, mourut suite à ses blessures. L’armée s’empressa alors de placer Philippe sur le trône impérial. Selon la version romaine, Philippe Ier aurait exigé que Gordien III l’associe au pouvoir. Devant le refut du prince, l’armée, qui soutenait son préfet, assassina Gordien III et revêtit Philippe de la pourpre impériale. Le Sénat, contraint par l’armée, confirme l’élection du nouveau prince.
TRP I. PM, Pontifex Maximus (Grand Pontife). PP, Pater Patriae (Père de la Patrie).
Son nom complet devient :
Imperator Caesar Marcus Julius Philippus Pius Felix Augustus Pontifex Maximus Pater Patriae.

mi 244
Le nouvel empereur signe aussitôt une paix humiliante avec les perses, auxquels il doit payer un tribut annuel, et reçoit malgré tout le titre de persicus (vainqueur des perses).
Philippe associe de nombreux membres de sa famille à des hautes charges administratives et sénatoriales afin de consolider son pouvoir. Il nomme son fils, Philippe II, César et Prince de la Jeunesse et sa femme Otacilia devient Augusta. Il tente de fonder une dynastie.

245
TRP II (probablement donné le 10/12/244). Premier consulat de Philippe le premier janvier.
Il effectue une victorieuse campagne en Dacie contre les Carpes et les Quades.

246
TRP III (probablement donné le 10/12/245).

247
TRP IV. COS II, deuxième consulat de Philippe Ier.

21/04/247
Millénaire de Rome. De somptueuses fêtes se déroulent à Rome et un peu partout dans l’Empire. Rome, la ville maîtresse de l’Empire, a mille ans.

05/247
Philippe II est nommé Auguste.

248
TRP V. COS III, troisième consulat de Philippe Ier.
Des troubles éclatent dans toutes les parties de l’Empire. Les Carpes, les Goths, les Vandales franchissent le limes. En Cappadoce, Jotapianus est déclaré empereur par son armée, puis est tué. Sur le Danube, c’est Pacatianus qui usurpe le pouvoir avant d’être assassiné par ses propres soldats.

249
TRP VI. Philippe envoie Caius Messius Quintus Decius, Trajan Dèce, rétablir l’ordre dans la région du Danube. C’est un grand succès pour l’armée qui proclame Dèce empereur. Dèce, toujours loyal envers Philippe, lui écrit pour expliquer la situation : il a été proclamé empereur, par ses soldats, contre sa volonté. Philippe, se sentant trahi, part avec ses troupes.

09/249
Philippe, suivi de son armée, rencontre les légions de Dèce. L’armée de Philippe perd et l’empereur meurt au combat. Philippe II est assassiné par les soldats de la garde prétorienne lorsqu’ils apprennent la défaite.
Trajan Dèce devient le nouveau maître de l’Empire millénaire.


Page suivante

Sommaire


 


About us | General conditions of sale | Delivery

All rights reserved - Legal mentions