On line books

- - -

Other iNumis topics

Attribution de monnaies de Julia Maesa au règne d'Alexandre-Sévère

L'histoire de ces sombres années est bien connue : Julia Maesa, sœur de Julia Domna, laquelle était femme de Septime Sévère, leva les légions contre l'empereur Macrin, et plaça son petit-fils Elagabal au pouvoir. Le comportement du jeune prince frôlait la folie, ce qui choqua la Rome traditionnelle. Elagabal fut assassiné en 222. Selon Hérodien, Julia Maesa, craignant de voir le pouvoir lui échapper des mains, ne s'opposa pas à l'assassinat de sa propre fille Julia Soemias, et de son petit-fils Elagabal. Elle porta alors sur le trône son autre petit-fils, Alexandre Sévère.

Les évènements historiques montrent, de manière indiscutable, que c'est Julia Maesa qui a véritablement le pouvoir à Rome durant tout le règne d'Elagabal et durant le règne d'Alexandre Sévère. Pourtant, toutes les monnaies au nom de Julia Maesa ont été attribuées au règne d'Elagabal mais aucune monnaie n'a été assignée au règne de son autre petits-fils, Alexandre Sévère.

Parmi les différentes monnaies au nom de Maesa, un type se détache particulièrement : le type Pudicitia, représentant la Pudeur assise. Ces monnaies exposent clairement un portrait très vieilli de la grand-mère de l'empereur et le revers ne présente jamais l'étoile, élément caractéristique du monnayage d'Elagabal.

Les monnaies de Maesa au type Felicitas offrent aussi un visage âgé de l'Augusta mais une étoile dans le champ au revers permet d'attribuer ce type au règne d'Elagabal. Le portrait vieilli justifie cependant une attribution tardive (221-222). Les autres monnaies de Maesa, frappées sous Elagabal, montrent généralement un portrait plus jeune.


Portrait plus jeune

Portrait Vieilli

Une attribution du type Pudicitia au règne d'Alexandre Sévère s'avère nécessaire. Il nous semble, en effet, inconcevable qu'aucune monnaie au nom de Maesa n'ait été frappée sous le règne d'Alexandre Sévère, alors que c'est bien Maesa qui détenait le pouvoir à Rome pendant les premières années du règne d'Alexandre.

Cette attribution n'est en fait pas très récente. R. A. G. Carson attribue lui aussi ce type monétaire au monnayage d'Alexandre Sévère dans le sixième volume des Coins of the Roman Empire in the British Museum (p. 51) mais ne répertorie pas ces monnaies au sein de son inventaire, car H. Mattingly les avait déjà cataloguées dans le volume précédent. Seule la datation était changée.


Page suivante

Sommaire



About us | General conditions of sale | Delivery

All rights reserved - Legal mentions