Accueil > Boutique > Jetons > Jetons du XIXe s. > Louis-Philippe Ier

Mines de plomb argentifère de Pontgibaud, 1838 (1845-1860)

Jeton, Mines de plomb argentifère de Pontgibaud. Paris. 1838 (1845-1860). Main.

A/ Au centre d'une couronne : CONSTITUTION/ DU 17 AVRIL/ 1838.
R/ Au centre d'une couronne : SOCIÉTÉ/ DES/ MINES DE PLOMB/ ARGENTIFÈRE/ DE/ PONTGIBAUD.
Argent. 19,39 g. 35,5 mm. 12 h.
Fl.-.
RR. SUP+.

Prix : 420,00 €
Ajouter au panier Ajouter au panier

Un exemplaire superbe à splendide avec une magnifique patine aux reflets irisés. Manque à Florange et très rare : un exemplaire Vente sur Offres iNumis 13 n° 2788 a réalisé 826 euros sur une offre maximale de 2219 euros, celui de la Vente sur Offres iNumis 16 n° 1705 a réalisé 500 euros et celui de la Vente sur Offres iNumis 28 n° 1878 a réalisé 580 €. Pontgibaud (63) recélait à plusieurs endroits d'importants gisements de minerais de plomb argentifère. C'est en 1826 que le comte Armand de Moré relance l'exploitation de ces mines. En 1836, une société d'exploitation des mines des environs est créée. En 1838, le Comte cède ses droits à A. Pallu qui crée la société en commandite Pallu et Compagnie jusqu'en 1853. Les mines sont exploitées jusqu'en 1896 par la Société anonyme des mines et fonderies de Pontgibaud