Accueil > Boutique > Jetons > Jetons du XIXe s. > Franc-maçonnerie

Orient de Paris, le Rite écossais, Suprême Conseil, Viennet, 1862 Paris

Médaille, Orient de Paris, le Rite écossais, Suprême Conseil, Viennet. Paris. 1862. Abeille.

A/ * AU T. IL. F. VIENNET T. P. S. GR. COMM. G. M. DU RIT ECOS. ANC. ACC. EN FRANCE. Buste de Jean Pons Guillaume Viennet à gauche, en sautoir maçonnique portant un triangle rayonnant percé de deux épées et inscrit de 33 ; au-dessous signature ALPHEE DUBOIS Ft. et en bas : LA MAC:. ECOSS:. RECONNAISSANTE.
R/ LA. T. IL. GR. :. CENT. DU RIT ECOS. ANC. ACC. EN FRANCE SEANCE DU 20e JOUR etc.. Sur une palme et un rameau d'acacia liés entre eux, obélisque dont la base porte un niveau et un compas entrecroisés, surmonté d'une étoile rayonnante portant un G ; sous l'obélisque STAT ALTVS.
Cuivre. 55,93 g. 51,0 mm. 12 h.
Lab.40.
SUP+.

Prix : 150,00 €
Ajouter au panier Ajouter au panier

Viennet est né à Béziers en 1777. Officier d'artillerie de marine, il prit sa retraite comme lieutenant-colonel, l'indépendance de ses idées l'avait fait rayer des cadres de l'armée en 1829. Il joua un rôle politique comme député de Béziers en 1830 puis comme pair de France sous Louis-Philippe. Grand maître des francs-maçons du rite écossais en France, il publia des poésies, des fables et des romans, fit représenter des tragédies et collabora à plusieurs journaux. Il est élu à l'Académie française le 18 novembre 1830, en remplacement de Louis-Philippe de Ségur. Il meurt en 1868 [article complémentaire dans les Cahiers Numismatiques n° 113]. Petites traces sur les listels pour ce superbe exemplaire